Petites astuces

Petites astuces

La pâte à crêpes

Comment faire une pâte à crêpes ? La pâte à crêpes est facile à faire soi-même. Émoustillez vos papilles avec cette recette ! Sucrées ou salées, les crêpes sont un régal ! Passez un excellent moment de convivialité en partageant des crêpes en famille ou entre amis. Toutes les occasions sont bonnes : Chandeleur, anniversaire, goûter, soirée entre amis … Recette pour 4 personnes: Ingrédients: 375 g de farine tamisée 50 g de sucre en poudre Un sachet de sucre vanillé 6 œufs 75 g de beurre fondu 1 litre de lait 3 c. à soupe de rhum (facultatif) 2 pincées de sel Un peu d’huile pour la cuisson Équipement Un grand récipient Un doseur Un fouet Une cuillère en bois Une spatule en bois Une petite louche Une poêle antiadhésive Mélangez la farine tamisée, les sucres et le sel dans un grand récipient. Faites un puits au milieu et ajoutez-y les œufs battus. Versez maintenant le beurre fondu et mélangez à nouveau. Incorporez progressivement le lait tout en fouettant. Ajoutez-y le rhum.(facultatif) Faites chauffer votre poêle antiadhésive, une fois chaude, étalez-y une fine couche d’huile. Versez une petite louche de pâte à crêpes et inclinez la poêle pour répartir la pâte. Laissez cuire votre crêpe jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Retournez-la délicatement avec une spatule pour faire cuire l’autre face. Vos crêpes sont prêtes, régalez-vous ! Les conseils de nos grands-mères Idées de crêpes sucrées : crêpes à la confiture, crêpes au chocolat, crêpes à la chantilly, crêpes au caramel, crêpes au miel, crêpes au sucre glace, crêpes au sucre, crêpes au sirop d’érable, crêpes à la banane et au chocolat. Idées de crêpes salées : crêpes au jambon, crêpes au fromage de chèvre, crêpes au gruyère, crêpes aux champignons, crêpes au saumon fumé. Bonne nouvelle ! Cette recette ne nécessite pas obligatoirement de temps de repos.

 Découvrez comment laver vos cheveux sans utiliser de shampoing

Aujourd’hui, nos cheveux se salissent facilement, surtout s’ils ont tendance à être gras. La pollution et la consommation excessive de graisses nuisibles à notre santé augmentent le risque d’avoir des cheveux sales et nous obligent à les laver plus souvent, ce qui peut abîmer la couche protectrice naturelle du cuir chevelu. Dans cet article, nous allons vous expliquer quelles sont les alternatives que nous avons pour pouvoir les laver en utilisant uniquement des produits naturels comme l’argile, le vinaigre ou le bicarbonate de soude. Pourquoi ne devons-nous pas abuser du shampoing? Autrefois, les femmes se lavaient les cheveux une fois par semaine ou tous les 15 jours, et les photos anciennes montrent que leurs chevelures étaient belles et abondantes. Que s’est-il passé alors? Il est évident qu’il y a des facteurs qui font que nos cheveux se salissent plus vite qu’avant, comme la pollution ou la mauvaise alimentation, mais il existe également une tendance à l’hygiène du corps à l’excès, et avec des produits agressifs pour notre PH naturel. La plupart des shampoings conventionnels contiennent des substances qui finissent par endommager le cuir chevelu, comme le parabène ou le laureth sulfate de sodium. Nous pouvons bien sûr utiliser des shampoings naturels ou biologiques qui ne contiennent pas de substances chimiques mais la plupart d’entre eux coûtent très cher. C’est pour cela que nous allons ici vous expliquer comment vous pouvez laver vos cheveux à l’aide de produits naturels et économiques, tout en jouissant d’une chevelure propre et saine. Le rhassoul Le rhassoul ou ghassoul est un type d’argile utilisée dans les pays arabes pour la beauté de la peau et des cheveux. On la trouve en poudre ou en petites plaquettes qu’il faut mélanger avec un peu d’eau bien chaude pour la convertir en une pâte onctueuse que nous utiliserons comme shampoing. Massez doucement le cuir chevelu avec et laissez agir pendant une ou deux minutes avant de rincer à l’eau tiède. Le grand avantage du rhassoul est qu’il agit comme régulateur du sébum. C’est pour cela qu’il est recommandé pour tous les types de cheveux, puisqu’il ne les rendra jamais ni trop secs ni trop gras. De plus, il nettoie en profondeur et son usage régulier permet au cuir chevelu de se réguler de mieux en mieux. Avec le temps, il est alors possible d’espacer de plus en plus les lavages pour qu’ils ne soient plus si fréquents, sans pour autant souffrir d’une chevelure sale ou grasse. Le rhassoul est difficile à obtenir dans certains pays. On peut le trouver dans les magasins de produits arabes, dans certaines herboristeries ou le commander sur internet. Le bicarbonate de soude Le bicarbonate de soude est un produit que l’on peut utiliser pour de nombreux usages comme, entre autres, le nettoyage des cheveux. Il faut cependant suivre les étapes présentées ci-dessous. Diluez une cuillerée à soupe de bicarbonate de soude dans un verre d’eau chaude. Lorsqu’elle est tiède, appliquez le liquide sur les racines de vos cheveux, uniquement sur le cuir chevelu afin d’éviter que les pointes ne s’assèchent trop. Vous pouvez le faire en utilisant un récipient en plastique muni d’une entrée étroite. Massez bien et rincez à l’eau. Le vinaigre Le vinaigre est un autre des aliments miraculeux très utilisés parmi les remèdes anciens de santé et de beauté. Il fonctionne très bien comme après-shampoing, puisqu’il apporte brillance et douceur aux cheveux s’il est appliqué à la fin de la toilette. Mélangez dans un verre trois quarts d’eau avec un quart de vinaigre de pomme et appliquez la préparation sur vos cheveux après les avoir lavés (avec du rhassoul, du bicarbonate ou avec du shampoing naturel). Attendez quelques minutes puis rincez bien à l’eau. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle, pour améliorer l’arôme, même si vous pouvez être sûre que vos cheveux ne sentiront pas le vinaigre lorsqu’ils seront secs. La maïzena La maïzena est une farine qui nous permet de faire un « lavage à sec ». Ce n’est pas un produit qui nettoie ou qui lave nos cheveux, mais elle permet de dépanner quand nous ne pouvons par nous laver les cheveux et que nous avons besoin d’améliorer son aspect, en lui ôtant gras ou saleté. Pour l’utiliser de façon adéquate, appliquez directement la maïzena (une cuillerée environ) sur le cuir chevelu, massez légèrement puis peignez-vous bien pour éliminer les restes. Les cheveux prendront immédiatement un aspect beaucoup moins gras.

 Dix remèdes qui aident à contrôler les gaz intestinaux

Avoir des gaz est une chose aussi habituelle que gênante ; ils s’accumulent dans notre tube digestif, dilatent notre abdomen et provoquent des douleurs en restant attrapés dans les replis de notre côlon. De nombreuses études nous expliquent que leur formation est due essentiellement à de mauvaises habitudes alimentaires qui font s’accumuler dans notre organisme un excès d’air peu salutaire. Voilà pourquoi nous voulons vous proposer quelques remèdes simples qui vous apporteront un peu de soulagement lors de ces moments pénibles de la journée. Nous vous conseillons également de suivre une diète équilibrée, de boire beaucoup d’eau (au moins deux litres par jour) et de consommer des probiotiques qui vous aideront à maintenir une flore intestinale en bon état, ce qui facilitera la digestion ! Les principales causes à l’origine des gaz La consommation de certains aliments comme les flageolets, les fèves, les haricots verts, le brocoli, les choux de Bruxelles, le chou-fleur, le chou pommé, les boissons gazeuses, les oignons. Une possible intolérance au lactose. Trop manger, car la nourriture qui n’est pas encore digérée se transforme en gaz. Une mastication incorrecte des aliments : les morceaux qui n’ont pas encore été digérés mettent plus longtemps à fermenter. Manger la bouche ouverte, mâcher souvent du chewing-gum, boire des sodas et fumer. Certains médicaments : les laxatifs, les tranquillisants ou les réducteurs de cholestérol. L’anxiété et le stress. 10 remèdes pour éviter les gaz – La papaye et l’ananas. Consommer ces fruits frais après chaque repas nous fera bénéficier de certaines enzymes essentielles à une bonne digestion en empêchant les gaz de se former. Vous pouvez les prendre en jus ou préparer une savoureuse salade en les mélangeant. – Le gingembre : c’est l’aliment parfait et un bon allié ; préparez un thé au gingembre avec sa racine, ou ajoutez-le à vos plats en petites quantités ; il facilite la digestion et inhibe les gaz si gênants. Une autre façon de le prendre est de le râper frais et d’en manger une petite cuillère avant chaque repas. – Le vinaigre de pomme. C’est aussi un remède extrêmement efficace et recommandé par les médecins. Il suffit de diluer deux cuillerées de vinaigre de pomme dans un verre d’eau et de le boire soit pendant les repas ou immédiatement après. Il facilite la digestion et supprime les flatulences. – Le pissenlit. Une herbe commune et à la portée de tous qui renferme dans ses petites feuilles bien des avantages pour notre santé, notamment pour soulager les gaz intestinaux. On peut la consommer en infusion ou l’ajouter à nos plats comme un condiment de plus. – Le thé à la cannelle. En général, les thés à base de plantes comme la camomille, la cannelle ou le clou de girofle servent à éliminer la bacterie qui cause la putréfaction des aliments tout en favorisant la motilité de l’intestin. Buvez-en lorsque vous ressentez un malaise ou des douleurs. – L’anis. Il va nous être utile autant pour prévenir les gaz que pour les soulager. Pour cela, pilez deux petites cuillerées de graines d’anis et faites-les bouillir dans l’équivalent d’une tasse d’eau. Après l’avoir bouilli, laissez-le reposer quelques minutes. On peut en prendre une tasse avant le repas de midi ou le consommer lors d’épisodes de flatulences. – Une compresse d’eau chaude. Lorsque l’on commence à ressentir une gêne à l’estomac ou ce gonflement typique du ventre, on peut également avoir recours à un remède simple : une serviette de toilette trempée dans de l’eau chaude, puis essorée, que l’on place sur le ventre pour que l’abdomen se relâche et que les gaz diminuent. – Le jus de citron : les propriétés du citron sont excellentes dans de nombreux cas, car grâce à ses acides, il est parfait pour soulager les gaz intestinaux. Pour cela, il nous faudra prendre un peu de jus de citron chaque matin, dès le lever, et à la fin du déjeuner, pour dépurer l’organisme. – L’ail. L’ail est un allié précieux pour notre santé. Ses propriétés pour faciliter la digestion et faire diminuer les gaz sont très connues. Vous pouvez ainsi écraser une gousse d’ail avec un peu de poivre noir et quelques graines de coriandre. Faites bouillir l’équivalent de deux tasses d’eau avec ces ingrédients, puis buvez le mélange en deux prises durant la journée. – L’eau de coco. Rafraîchissante et délicieuse, l’eau de coco est également parfaite, grâce à sa composition, pour réduire les gaz et faciliter la digestion. On peut en consommer un verre l’après-midi, après le diner, car selon la plupart des nutritionnistes, c’est précisément à ce moment-là que commencent à apparaître les gaz si importuns.

 Dites Non à l’acidité

L’acidité gastrique n’est pas vraiment une maladie à part entière, mais elle est considérée comme étant un déséquilibre digestif très gênant qui peut s’aggraver et générer d’autres maladies avec le temps, à cause d’un pH modifié. On va d’ailleurs aborder les différentes causes qui provoquent cette acidité et les remèdes naturels qui peuvent la soigner ! Les causes possibles de l’acidité L’acidité gastrique est causée généralement par : Une mauvaise alimentation ou un excès d’aliments acidifiants. Une consommation fréquente de médicaments tels que l’aspirine, l’ibuprofène ou les contraceptifs. De mauvaises habitudes. Le stress. Une digestion faible. Concernant les antiacides Beaucoup de personnes ont recours aux antiacides et au bicarbonate de sodium pour traiter leur acidité, mais elles doivent savoir que ces traitements ne soignent l’acidité que temporairement, sans la guérir. Ces antiacides finissent au contraire par altérer les acides de l’estomac et générer d’autres maladies par la suite ! Les mauvais aliments Il faut éviter le plus possible, surtout en cas de crise d’hyperacidité, les aliments suivants : Produits laitiers Sucre Fritures Produits raffinés Pâtisserie industrielle Alcool Café Maté Épices comme la cannelle, le clou de girofle, le gingembre et le poivre Tabac Les bons aliments contre l’acidité Il existe beaucoup d’aliments tranquillisants qui facilitent la digestion et qui agissent comme des antiacides naturels : – Le citron : le citron, en plus d’être citrique et acide, possède la capacité de pouvoir neutraliser les acides une fois que ces derniers arrivent à l’estomac. C’est pour cela qu’il est recommandé de le consommer régulièrement mélangé à de l’eau ou à un jus. – La pomme de terre : c’est un antiacide naturel, et son jus agit parfaitement pour contrer les brûlures d’estomac. – Le millet : le millet est l’unique céréale tranquillisante ; c’est pour cela qu’on le consomme habituellement plus que les autres céréales comme le riz ou le blé. – L’ananas : il facilite la digestion grâce à ses enzymes protéolytiques, mais on doit tout de même le mélanger avec des hydrates de carbone (pain, pâtes, riz, etc.). Idéal comme dessert après avoir mangé des légumes, de la viande ou du poisson. – Le chou : il aide à cicatriser les ulcères, mais beaucoup de personnes éprouvent des difficultés à le digérer s’il est cru. On le consomme cuisiné avec une pincée de cumin, ou cru mais trempé avec une vinaigrette ou en choucroute. – Le raisin : c’est l’un des fruits les plus alcalins, mais il serait mieux de le consommer bio, vu les nombreux pesticides qu’il contient. – Le céleri : le céleri est un dépuratif et un calmant. On l’ajoute à des bouillons, à des soupes ou même à des salades. Ces aliments provoquent néanmoins de l’acidité chez certaines personnes : c’est pour cela qu’il faudra les éliminer de son régime si c’est le cas. – Remède à base de pomme de terre, chou et carotte On peut consommer uniquement 3 légumes (de la pomme de terre, des choux et des carottes) durant 3 jours, ou même ajouter un autre légume si on le désire. Concernant la consommation des pommes de terre, elle peut se faire sous plusieurs formes : bouillies, au four ou en soupe. – Jus de pomme de terre et d’huile d’olive Dans le passé, on réalisait une neuvaine (9 jours) en prenant un jus préparé à partir d’un quart d’une grosse pomme de terre crue et bien lavée (approximativement ¼ ou 1/3 d’un verre), épluchée et mélangée avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge. Ce remède anti-inflammatoire et calmant est très efficace et peut soigner notre acidité en moins de 9 jours ! Le jus de pomme de terre crue est facile à préparer chez soi, mais vous pourrez aussi vous en procurer dans les boutiques de diététique. – Eau d’argile Il s’agit d’un autre antiacide naturel que l’on pourra consommer pour soulager nos maux : on peut le trouver en vente dans les boutiques de diététique ou en herboristerie. Il suffit de mélanger une cuillère à café d’argile dans de l’eau et de remuer le tout avec une cuillère en bois. Au bout de dix minutes, on remue à nouveau, puis on boit le mélange ! – L’eau au bicarbonate L’un des moyens d’enlever l’acidité de notre corps consiste à boire et à réaliser des bains dans les eaux thermales au bicarbonate. À ce sujet, il faut savoir que chaque station balnéaire possède ses propres caractéristiques relatives à la nature de son eau, et certaines d’entre elles sont justement au bicarbonate. D’autre part, l’eau de mer possède également un effet tranquillisant et constitue une bonne alternative. Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de tribp, Breville USA et Wally Hartshorn.

 Le bienfait du soleil

Le soleil réduit le risque de maladie du cœur Cher lecteur, A ce stade, vous devez savoir que la vitamine D est un des plus importants nutriments pour votre santé. Et à moins que vous ne croyiez les marchands de peur qui voudraient nous renvoyer dans des grottes, vous savez que vous exposer au soleil est de loin la meilleure façon d’augmenter votre taux de vitamine D. La vitamine D diminue en particulier le risque de cancer, y compris plusieurs formes de cancer de la peau. Mais comme si ça ne suffisait pas pour vous donner une bonne raison de vous exposer tous les jours, en voici une supplémentaire : Entrez dans la lumière Les experts officiels qui recommandent de limiter à tout prix l’exposition au soleil sont très ennuyés. Depuis des années, ils induisent le public en erreur en affirmant que plus vous mettez de crème solaire, de chapeau, de vêtements couvrants, mieux c’est. Mettez-vous à leur place : c’est difficile, pour eux, de reconnaître ouvertement qu’ils se sont trompés. Mais il va falloir qu’ils se décident rapidement à agir car l’Université d’Edimbourg vient de publier de nouveaux résultats remarquables : Lorsque la lumière du soleil touche votre peau, elle déclenche le production d’oxyde nitrique (NO) dans vos vaisseaux sanguins. L’oxyde nitrique a un effet direct sur la paroi de vos artères, en relâchant les muscles lisses qui les entourent. Cela facilite la circulation sanguine et réduit la pression artérielle. Et pour des millions de gens, cela veut dire (roulement de tambour s’il vous plaît)… Moins de risque cardiaque ! Problème : le soleil ne rapporte d’argent à personne Donc, plutôt que de forcer les gens à avaler des pilules contre l’hypertension, et de leur infliger des régimes sans sel et sans produits gras, les professionnels de la santé auraient dû leur dire « Passez plus de temps au soleil ! ». Le problème est que cela n’arrangeait personne que la solution soit aussi simple, et bon marché. Attendez-vous donc à voir la propagande continuer sur les prétendus dangers mortels du soleil. (la suite ci-dessous) ________________________________________ Annonce spéciale Cancer de la peau, le danger ne vient pas du soleil L’été il n’y a pas que les vacanciers qui se dorent la pilule au soleil. C’est aussi le cas des tomates, des aubergines et autres légumes dans la plupart des potagers du sud de la France. Ce qui est étonnant chez les plantes c’est qu’elles restent exposées toute la journée au soleil, qu’elle n’utilisent pas de crème protectrice, pas de parasol et qu’à condition d’avoir de l’eau, elles s’en portent bien. Mais quel est leur secret? Cette faculté à résister au soleil provient des pigments qui tapissent leur feuilles. On les appelle les “caroténoïdes”. Les carotenoïdes sont des pigments qui ont des propriétés antioxydantes… Même en tenant compte du cancer de la peau, dont le lien avec le soleil est loin d’être prouvé (je rappelle que les sous-mariniers sont la catégorie la plus touchée par ce type de cancer), les chercheurs d’Edimbourg sont arrivés à la conclusion qu’il valait mieux s’exposer. Le risque de cancer de la peau lié à l’exposition au soleil est minimal par rapport aux bienfaits contre toutes les autres formes de cancer, et contre le risque de maladie cardiaque. Les chercheurs estiment que pour chaque personne mourant d’un cancer de la peau en Europe, il y en a 100 qui décèdent d’un infarctus ou d’une attaque provoquée par une trop forte pression sanguine. Alors, tandis que les scientifiques se mettent à jour sur les effets du soleil, je maintiens pour ma part ma recommandation de toujours : environ 20 à 30 minutes d’exposition directe et sur la plus grande partie du corps possible. Tous les jours (quand le temps le permet). Pas de chapeau, pas de crème solaire, pas de manches. Et ce aux heures les plus chaudes de la journée, quelque part entre 11h et 15h si c’est possible. Bien entendu, cette recommandation n’est pas valable pour les petits enfants (moins de deux ans). Les personnes à la peau très blanche qui ne se sont plus exposées depuis plusieurs mois devront faire attention au départ et commencer par une dizaine de minutes seulement. C’est ainsi que vous bénéficierez d’un bon taux de vitamine D et d’oxyde nitrique.